Des outils qui automatisent la rédaction de vos contenus

J’ai testé pour vous : 3 outils qui automatisent sa rédaction de contenu

Ils écrivent pour vous des articles de blog, des ads ou encore des pages produits. Ils ? Ce sont des outils de rédaction qui utilisent l’Intelligence Artificielle (IA). Depuis quelques mois, ces « robots rédacteurs » se multiplient. Mais que valent-ils vraiment ? J’en ai testé 4 pour vous.

Les copywriters et rédacteurs Web sont-ils voués à disparaître ?

Je vous vois froncer les sourcils, mais la question mérite d’être posée tant les outils d’automatisation de contenus se multiplient.

Utilisant l’Intelligence Artificielle, ces derniers proposent de rédiger en un coup de baguette magique n’importe quel type de contenu, que ce soit un article de blog, une page produit, un post sponsorisé sur Facebook, etc.

Leur promesse : « Dépensez moins d’argent et de temps ». Comprenez ici argent par payer un professionnel de la rédaction. Gloups.

Mais ces outils sont-ils vraiment efficaces ?

4 outils de rédaction basés sur l’IA

Piquée par la curiosité (et soucieuse de ma carrière professionnelle), j’ai donc décidé de les expérimenter.

J’en ai testé quatre : Writesonic, Mark Copy, Thundercontent et CopyAI.

Alors vais-je encore une fois changer de métier ?

Pour la petite histoire j’étais journaliste. Dans un article, j’ai donné quelques tips sur comment contacter les journalistes.

À noter que ce papier n’a pas été écrit à l’aide d’une de ces IA 😉

Writesonic

Parmi tous les outils de rédaction disponibles, j’ai choisi de tester en premier Writesonic. Je l’avais repéré sur Appsumo, un site qui permet d’acheter des licences de logiciels à vie. Si vous ne connaissez pas encore la plateforme, je vous la conseille vivement.

Qui est donc Writesonic ? Cet outil, qui utilise la technologie GPT-3 d’OpenAI, se présente comme étant un « rédacteur de poche » qui, en quelques minutes, produit des copy de qualité et « sans effort ».

Writesonic permet de rédiger des articles de blog, des pages de destination (landing page), des annonces Google et Facebook, des descriptions de produits ou encore des emails. Il propose également des idées d’articles pour générer plus de trafic, de titres pour ses vidéos YouTube, et des idées de croissance pour sa startup. Rien que ça !

Comment ça marche ?

Première étape : l’inscription.

Celle-ci est gratuite. Il suffit d’indiquer son adresse mail.

Writesonic octroie 10 crédits et propose de créer son premier « projet ».

Créer un nouveau projet sur Writesonic

Il me demande ensuite de sélectionner le type de contenu que je souhaite réaliser. Pour cette expérience, j’ai choisi Facebook Ads.

Mon objectif : faire une pub sur une marque de produits de beauté naturels et made in France.

Avec Writesonic, il est possible de rédiger plusieurs types de contenu.

Je remplis les champs demandés : le nom de la marque et une brève description. Il me demande également de spécifier une occasion (Fête des grands-mères, Pâques, Noël) et une promotion si j’en fais une. Writesonic propose plusieurs langues. J’ai ici cliqué sur « français ».

Ma marque est Kikou Cosmétiques. Notez qu’elle n’existe pas. Je l’ai inventée pour ce test.

Créer une Facebook Ads avec Writesonic

En moins de 30 secondes, montre en main, Writesonic me propose 10 publicités Facebook.

Le résultat est assez bluffant : 

Writesonic crée automatiquement des Facebook Ads
L'Intelligence Artificielle de Writesonic rédige des publicités Facebook.

Les ads ne sont pas du tout parfaites, mais peuvent être une base pour en travailler de meilleures.

Après Facebook Ads, j’ai ensuite voulu tester le module « Blog Intros ». Celui-ci génère un début d’article ou une description de son blog. Ici, j’ai choisi de faire un début de papier avec pour titre « Pourquoi choisir un produit de beauté naturel ».

Avec Writesonic, il est aussi possible de créer des intros de blog

Moins de 30 secondes plus tard, Writesonic me propose 5 idées. Voici les 3 premières :

Le résultat est moins bluffant. Un gros travail de réécriture est à effectuer, mais les idées ne sont pas si mauvaises. Je dois l’avouer.

Verdict

Je n’ai pas testé tous les modules – dont certains sont uniquement disponibles en anglais – mais mon expérience avec Writesonic est plutôt positive.

Cet outil ne remplace pas le travail d’un professionnel. En revanche, il peut être d’une grande aide pour toutes celles et ceux qui sont en panne d’inspiration.

Mark Copy

Après Writesonic, j’ai jeté mon dévolu sur Mark Copy. Je l’ai découvert sur LinkedIn, via les posts de son CEO Selim Chehimi. Cet outil – français précisons-le – utilise également le langage GPT-3. Sa promesse : « Rédiger du contenu 3x plus vite ». Mark Copy permet de générer tout type de contenu : articles de blog optimisés SEO, posts sur les réseaux sociaux, emails de prospection, etc.

Comment ça marche ?

Première étape : l’inscription.

Mark Copy propose un essai gratuit, et depuis peu, sans ajout de carte bleu. Très bon point ! Je ne vous cache pas que lorsque je dois renseigner ma CB, je freine des quatre fers.

Une fois mon inscription effectuée, l’outil me propose un petit tuto pour comprendre comment l’utiliser.

Après cette introduction, je suis passée à la création d’un article de blog sur un sujet qui me concerne : le frigo qui pue (comment se débarrasser des mauvaises odeurs). Je suis une fromages addict. Vive le Munster !

L’outil me propose dans un premier temps de générer un titre. J’en avais déjà un, mais j’ai souhaité avoir d’autres options.

Plutôt pas mal !

Mark génère ensuite plusieurs sommaires.

J’ai sélectionné le premier. Celui-ci n’est pas exceptionnel, mais l’outil me permet de le modifier par la suite.

J’ai demandé ensuite à Mark de me générer une introduction et du texte pour la dernière partie : Les aliments qui font partir les mauvaises odeurs.

Voici ce que cela donne :

Verdict

Je ne suis pas allée jusqu’au bout, mais ma première impression est positive. Mark Copy est assez bluffant.

Les textes sont loin d’être parfaits mais les idées sont là. Il suffit de les retravailler, d’ajouter sa patte pour obtenir un article de blog plutôt quali.

Le petit plus de Mark Copy : l’assistant SEO !

Thundercontent

Voici maintenant Thundercontent. J’ai découvert cet outil sur le forum de Growthhacking.fr. Si vous ne connaissez pas cette plateforme, je vous recommande également de vous y rendre. Vous y trouverez pas mal de tips en Growth. La communauté est assez engagée.

Thundercontent est un petit nouveau dans le monde des outils de rédaction basés sur l’IA. Il utilise l’Intelligence artificielle pour nous aider « à écrire des articles uniques sur n’importe quel sujet à la vitesse de la lumière ».

Comment ça marche ?

Première étape : l’inscription.

Celle-ci est également gratuite. Il suffit de donner son mail.

Une fois l’inscription effectuée, Thundercontent octroie 5 000 crédits et propose de passer directement à la rédaction de l’article.

Thundercontent est un outil basé sur l'Intelligence Artificielle

Je clique donc sur « Write a new article » et j’arrive sur un éditeur de texte. Ici, je dois écrire mon article comme sur un document Word ou sur WordPress.

Thundercontent ne rédige pas à ma place mais apporte son aide lorsque je bloque. C’est un petit assistant rédacteur, un deuxième cerveau en quelque sorte. L’outil demande de rédiger au moins 150 caractères au préalable, puis génère du texte si besoin.

Pour ce test, j’ai pris un de mes anciens articles. Un papier que j’avais rédigé pour mon propre blog.

Cet outil crée du contenu à notre place.

Les mots surlignés en bleu sont ceux qui ont été générés par l’IA. Pour ces quelques lignes, environ 500 crédits ont été retirés.

Verdict

Je suis assez bluffée par le résultat. La rédaction est à revoir, mais les informations sont justes. Le texte proposé ressemble un peu à ce que j’avais écrit.

Pas mal du tout !  

Tout juste lancé, Thundercontent accuse quelques bugs. Couacs que résoudront sûrement les équipes dans les prochaines semaines.

Cet outil est une belle découverte. Il peut être un bon assistant virtuel.

CopyAI

Troisième et dernier outil de rédaction testé : CopyAI. Je l’ai découvert sur Product Hunt, une plateforme qui met en avant les dernières nouveautés tech.

Les possibilités avec CopyAI sont nombreuses : cet outil, qui s’appuie également sur GPT-3, permet de rédiger des intros de blog, des descriptions de produits, des emails, d’écrire des contenus sur le framework AIDA ou encore de créer des posts percutants sur les réseaux sociaux. Il donne aussi des idées de titres, d’objets pour ses emails, etc. Bref, une vraie machine de guerre.

Comment ça marche ?

Première étape : l’inscription.

Celle-ci est également gratuite. Il suffit de donner son adresse mail. L’accès est valable pendant 7 jours.

Une fois connectée, la plateforme se présente ainsi :

CopyAI est un autre outil d'aide à la rédaction de contenu

J’ai choisi le tool « Landing Page Hero Text ».

Pour ce test, j’ai repris ma marque de beauté Kikou Cosmétiques, et j’ai rempli les champs demandés : le nom de la marque et une description. À noter qu’il est possible de choisir sa langue.

Voici ce que l’IA me propose en anglais :

L'outil CopyAI génère automatiquement des titres de landing page

Et en français :

Mouais.

J’ai ensuite testé « Blog Intro » en reprenant une nouvelle fois ma marque Kikou Cosmétiques.

CopyAI m’a proposé d’autres descriptions :

Les textes sont loin d’être parfaits mais les idées sont là. Je peux les piquer et les retravailler à ma sauce.

Verdict

Je n’ai pas testé toutes les fonctionnalités, mais CopyAI est un outil intéressant pour challenger ses idées. Pour un second cerveau, je valide.

Conclusion

Oui, ces outils de rédaction sont les bienvenus.

Ils sont particulièrement intéressants pour :

  • Débloquer une page blanche
  • Étoffer ses écrits
  • Trouver des idées de contenu

En revanche, ils ne remplaceront pas les copywriters et rédacteurs web.

Nous l’avons vu dans les exemples, les outils ne rendent pas des copy parfaites. La qualité est loin d’être au rendez-vous, et tous les textes proposés doivent être retravaillés.

Ces outils peuvent compléter et faciliter le travail humain, mais en aucun cas le substituer !

N’oubliez pas que votre écriture est votre arme la plus puissante pour performer. C’est elle qui vous rend unique, qui vous différencie de vos concurrents. Et aujourd’hui (et même demain), aucune machine ne sera en mesure de l’égaler.

Produire du contenu de qualité moyenne, voire médiocre, est gage d’échec. Seule votre plume vous permettra de créer du contenu exceptionnel. Il est tout à fait possible de se reposer sur ces outils, mais pas sur ses lauriers.

Pour aller plus loin, je vous invite à lire mon article sur le copywriting : comment écrire du contenu qui convertit. Vous y trouverez des petits tips pour écrire des copy 5 étoiles.

Chez Growth Room, nous sommes des vrais humains. Pas des robots. Si vous souhaitez passer votre contenu au niveau supérieur, nos experts en copywriting sont là pour vous. En savoir plus sur Growth Content.

Marine Vautrin

  • Partager sur