Le blog des experts en Growth Marketing

Sign Up To The Newsletter

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet
[contact-form-7 id="2188" html_class="default"]

Cold Emailing : nos 7 étapes pour vraiment augmenter votre taux d’ouverture

Après notre article sur la délivrabilité, vous étiez nombreux à nous demander des conseils pour augmenter votre taux d’ouverture qui est franchement, le nerf de la guerre. C’était donc logique pour nous de vous faire une check-list sur quelques-unes de nos méthodes pour améliorer votre taux d’ouverture.

Dans cet article, vous comprendrez concrètement comment entretenir ce taux d’ouverture. Et si vous ne vous faites plus “ghoster” par vos prospects, nous aurons rempli notre mission !

1 ) Segmentez vos listes d’envoi

Cela vous parait logique mais chez Growth Room, on voit encore trop souvent cette erreur avec nos clients. En effet, segmenter votre base email (par secteur, fréquence d’achat, VIP, …) vous permettra de prendre le meilleur des départs si votre objectif est d’améliorer votre taux d’ouverture.

Pourquoi ? Vous êtes aussi la cible de mails de prospection quotidiennement et que faites-vous lorsqu’un mail ne vous parait pas intéressant ? Vous le supprimez ! Et oui, car l’expéditeur n’a probablement pas pris le temps d’étudier qui vous êtes et vous ‘segmenter’ dans la bonne liste de contact. À l’inverse, les seuls emails auquel on répond sont des emails qui parle d’un besoin précis que l’on a sur le moment. Si vous aussi vous voulez éradiquer ce type de pratique, segmentez !

2) L’objet : le nerf de la guerre

D’après une étude, l’employé français reçoit en moyenne 88 emails par jour. Cette triste situation va donc vous demander de redoubler d’effort pour attirer l’attention de votre prospect dans cette jungle de mail.

Pour vous aider, voici nos 3 conseils :

  • Attirez l’attention : il existe 2 façons d’attirer l’attention de votre prospect. Vous le connaissez déjà ? Dites-le en début de sujet de votre mail. Vous ne le connaissez pas ? Faites en sorte d’attirer son attention via une anecdote ou actualité sur votre secteur.
  • Utilisez des verbes d’actions : on ne cesse de le répéter à nos clients, vous devez pousser vos clients à passer à l’action avec votre objet. Utilisez et abusez des verbes d’actions tels que ‘ouvrir’, ‘découvrir’, ‘savoir’ et pleins d’autres verbes.
  • Attention à la longueur : que faites-vous lorsque vous apercevez un objet de mail trop long ? Vous le supprimez ! Donc ne reproduisez pas la même erreur, évitez les titres trop longs qui donneront envie à votre prospect de mettre votre mail dans la corbeille.

3) Personnalisez vos objets : la clef de la réussite

Pour augmenter encore davantage les chances d’ouverture de votre mail, personnalisez-le. Finissons en avec les contenus généralisés et vos demandes de téléchargement d’ebook, ils n’intéressent personne dans un titre.

En effet, avec toutes les informations que vous avez à votre disposition pour votre mailing, s’adresser directement à votre prospect avec son prénom/ nom ou le nom de son entreprise dans l’objet du mail ne fera qu’augmenter votre taux d’ouverture.

Un exemple d’un email de prospect reprenant le nom de l’entreprise et du produit qui a été envoyé au CMO de Dreem, qui a, bien sur, été ouvert (alors qu’il en ouvre pas souvent !) :

Image for post

4) Testez l’apparence de vos emails, en direct sur une boite mail

Une petite astuce que vous partage l’équipe, utilisez un outil qui vous permet d’avoir un aperçu de votre mail chez les fournisseurs d’adresse mails. Pour cela, vous pouvez utiliser l’outil Preview My Email dont voici le résultat ci-dessous :

Image for post

5) Attention à l’heure d’envoi

L’heure de votre envoi de mail est hyper important. Une erreur sur l’heure où vous envoyez votre mail, et vous pouvez être sûr que votre mail ne sera pas lu et donc ouvert. Cela va vous paraitre ridicule mais on n’envoie pas un mail à son prospect entreprise à 18h un vendredi (parmi pleins d’autres exemples de bon sens).

De nombreuses études existent sur le sujet mais voici nos recommandations :

  • Meilleurs jours d’envoi : Mardi et Jeudi
  • Meilleures heures d’envoi : 7h (au lever de votre prospect) / 10h (en plein milieu de la matinée, juste après l’heure de pointe) et 14h (juste après le déjeuner)

Si vous avez l’habitude d’envoyer des mails, jetez un œil aux statistiques d’ouverture en fonction de l’heure à laquelle vous l’avez envoyé. Si vous n’avez pas encore fait de mailing,

6) Testez vos objets avec un (tout) petit budget pub

Vous souhaitez vraiment que votre mail soit ouvert ? Testez votre objet avec un petit budget publicitaire de 5 ou 10€ avec la personne qui s’occupe des ads chez vous. Regardez la version avec le meilleur taux de conversion et vous savez que vous tenez un objet prometteur.

Si vous vous préparez à envoyer un email à une base de plus de 1000 personnes, vous pouvez (et devez !) séparer votre base en petits échantillons afin de tester plusieurs titres et contenus. Prenez le temps qu’il faut pour exploiter ces échantillons, cette étape peut tout changer et vous empêchera d’handicaper fortement votre taux de délivrabilité (lien autre article). Vous prendrez la version gagnante et pourrez l’envoyer au reste de la base.

7) Quelques exemples qu’on a aimé chez Growth Room

  • Un exemple court et réplicable qui a fait ses preuves, le fameux Introduction: [Votre nom] <> [Nom du prospect]
Image for post
  • [Votre produit] va doubler le revenu de [L’entreprise du prospect] en 3 ans
  • Notre avis sur [Nom du prospect]

Petit bonus (oui oui, il marche) : le sans objet ! L’email tracker Sidekick indique que les emails sans objets obtiennent en moyenne 8% d’ouverture en plus.

Conclusion :

Ne vous inquiétez pas, c’est fini ! Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour augmenter votre taux d’ouverture. Nous serons ravis d’apprendre que vous devenez la star de l’emailing dans votre entreprise.

On le sait, entre la délivrabilité, la segmentation, la constitution et l’enrichissement des bases de données etc. l’emailing peut devenir assez chronophage.

Chez Growth Room, une de nos passions, c’est justement de mettre en place ces scénarios d’emailing avec pour objectif de convertir le plus possible, et d’automatiser ! Si vous souhaitez de l’aide sur le sujet, écrivez-nous simplement un email à welcome@growthroom.co, on pourra en discuter avec plaisir.

Cheers

Lien utile :

Statistiques de taux d’ouverture SendinBlue

[BONUS] Nos outils préférés / notre expertise 👇 :

B2C :

Sendinblue

Mailjet

Klaviyo (Shopify)

Cold mailing (B2B) :

Lemlist

Yamm

Activecampaign

PersitIQ

Qui sommes-nous ?

Growth Room est un collectif d’experts en Growth Marketing qui trouve et actionne les leviers pertinents pour propulser la croissance de votre entreprise.

Contactez-nous !